Le guide pour bien dresser un chiot !

Depuis des années, les animaux de compagnie ont toujours tenu une place importante dans la vie des hommes. En effet, plus que des animaux, ils ont le mérite d’être des amis fidèles auprès de leur « maître ». Se trouvent en haut de la liste de ces animaux de compagnie les chiens. Ils sont très appréciés et ont la réputation d’être très docile. Le dressage commence dès leur plus jeune âge. C’est à cette question que les paragraphes ci-dessous tentent de répondre : comment dresser un chiot ?

Comprendre les chiens pour mieux les éduquer

Depuis quinze mille ans, la complicité entre les hommes et les chiens n’a vraisemblablement pas aidé ces premiers à les comprendre. Pourtant, la sociabilité et le fonctionnement psychologique des animaux ne sont pas si différents de ceux des humains. Le fait est que les fonctions sont présentes, mais elles ne s’expriment pas de la même manière. Ces deux animaux intelligents que sont l’homme et le chien expliquent bien cette alliance vieille d’une dizaine de siècles.
Choisir de les éduquer constitue une étape essentielle pour qu’ils puissent mieux s’intégrer dans le milieu social et l’environnement. Il faut commencer par le début, dès sa naissance. Un chien bien dressé commence par un chiot qui a été suivi durant toute son évolution. Apprendre à parler chien est la première étape de ce dressage. Son éducation doit être synonyme d’une vie en harmonie avec vous en tant que maître. Mais au milieu de tout cela, il ne faut jamais oublier sa nature canine. C’est à vous de construire son identité car sachez que les chiens viennent au monde sans identité. C’est à vous de le définir grâce à la façon dont vous allez l’éduquer.

Les étapes essentielles d’un dressage de chiot

Si vous prenez un chiot issu d’une portée autre que celle de votre chienne, il est impératif de bien observer son comportement avec la mère. Une fois que le chiot a quitté sa mère, la première condition de son insertion est la propreté. L’instruction du chien est l’étape suivante qui consiste à se concentrer sur plusieurs points :

  • La méthode du criquet est efficace dans le sens où vous allez conditionner avec un geste le comportement désiré. Résultat des travaux de Pavlov, père du behaviorisme ou science du comportement, cette méthode permet également de punir ou de récompenser le chien selon ce qu’il fait.
  • Le renforcement positif est la deuxième méthode la plus utilisée avec des résultats convaincants. L’avantage avec cette dernière est que le chiot va chercher par ses propres moyens la réaction que vous attendez et qui, par la suite, va lui permettre d’avoir une récompense.